Professionnels responsables s’appuyant sur une expérience de la relation client obtenue dans le cadre d’une vaste gamme de services, nous faisons le pari d’une activité créatrice de richesse et de bien-être social, en application du Pacte mondial des Nations unies. C’est pourquoi nous adoptons une éthique d’entreprise basée sur la responsabilité en faisant nôtres les principes suivants :

  • Respect de la législation en vigueur.
  • Transparence et confiance mutuelle avec nos clients.

  • Respect des droits de l’homme.

  • Développement favorable des relations de travail.
  • Promotion d’actions de responsabilité sociale.

  • Incitation à la communication et au dialogue.

Pacte Mondial des Nations Unies

Dans le cadre de la mise en œuvre de notre responsabilité sociale d’entreprise, Suardiaz Group a adhéré en 2011 au Pacte mondial des Nations unies et l’a confirmé en 2017 en tant que membre signataire.

Nous nous engageons ainsi à instaurer et mettre en œuvre les dix principes du Pacte mondial vis-à-vis du personnel, des clients, des fournisseurs et de la société dans son ensemble, ainsi qu’à apporter des informations publiques et régulières sur les mesures adoptées et les avancées réalisées.

Le Pacte mondial est une initiative internationale à caractère volontaire promue par le secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan, le 31 janvier 1999. Il s’adresse à l’ensemble des entreprises, organisations patronales et syndicales, ONG et autres acteurs de la société civile, et a pour objectif d’inciter les entreprises du monde entier à adopter des valeurs éthiques universelles reposant sur dix principes internationalement acceptés.

Ses principes ont trait aux droits de l’homme et du travail, à la défense et la protection de l’environnement et à la lutte contre la corruption ; ils découlent de la Déclaration universelle des droits de l’homme, de la Déclaration de l’organisation internationale du travail et de la Déclaration de Rio sur l’environnement et le développement et aux principes relatifs à la lutte contre la corruption.